A l’Assemblée, au Sénat et dans les mairies, on ne parle que de ça, on ne pense qu’à ça : aux culs nus des pandas. Députés, sénateurs et maires sont excités rien qu’à l’évocation de cette intimité singulière. De tous les partis même, on ne rêve que d’assouvir sa passion de ces fameuses parties.

Cette adoration exclusive de nos zélés zélus confine à l’obsession malsaine. C’est à celui qui en possédera le plus. Mais qu’ont donc de plus les culs nus des pandas ? Et pourquoi vouloir absolument les collectionner comme on collectionne les aventures ?

D’abord, la plupart des élus concernés, si ce n’est tous, veulent jouir sans limite de leurs prérogatives. Et plus ils ont de culs nus de panda à tripoter et plus ça chatouille leur égo. C’est cul FD. Certains, plus obsédés que les autres, se disent comme pénétrés par une grâce politique insufflée par leurs multiples élections. Car à chaque érection gagnée, c’est autant de culs nus de panda de conquis.

Ensuite, tous les élus concernés ne sont pas partageurs. Eux ce qu’ils veulent, c’est la jouissance exclusive des pandas. Et plus ils possèdent de culs nus, plus ils ont de plaisir à en abuser.

Mais à côté de ça, les pandas ne sont pas heureux. Pour un panda, avoir un seul et même propriétaire restreint les expériences sociales et appauvrit les idées politiques. D’autant plus si le propriétaire le garde longtemps en captivité. Et puis montrer tous les jours son cul nu, c’est quand même pas très excitant. Surtout en vieillissant.

Résultat, l’élu qui croyait vivre un grand et long amour avec ses culs nus de panda, s’étiole, perd en enthousiasme et gagne en conformisme. Et puis arrivera le jour tant redouté où il ne pourra plus satisfaire ses chers pandas, à la suite d’une érection perdue ou d’une période décès confirmée. Les pandas retourneront alors dans la nature en espérant ne plus avoir à montrer leur cul nu pour faire de la politique.

Et pendant ce temps-là, aucun dirigeant n’a encore réussi à cumuler le moindre mandat pour intervenir en Syrie.

Le cumul des mandats est une addiction grave pour la démocratie. Le site cumul-info-service aide les élus cumulards à arrêter de cumuler>>>

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s