Jusque-là, tout va bien. Très bien même. Ma femme dort à mes côtés. Ma béhème dort en bas dans le garage. Mon Livret A dort à moitié dans ma banque Kerviel & Madoff. Et moi j’adore mon job.

Même si je me lève fatigué le matin, même si mes boss me fatiguent, même si je fatigue les gens qui bossent avec moi, j’aime bien mon agence. Ça sonne bien agence, hein ? C’est pas comme société ou entreprise. Tellement convenu que je me demande si ça devrait pas s’écrire en deux mots. Agence, ça pose son salarié.

Une agence de quoi déjà ? De cons com. Ouais je fais de la com, de la came de com, de la com à came, de la com à la con. Tu vois, la com ça fait genre. Mais t’inquiète, y a pas plus convenu, même si c’est moi le con qui viendu tous les matins à 10 heures. Passe que la com, tu peux venir tard le matin mais si tu quittes à 18 h, c’est parce que t’as pris ton aprème. Y a encore des com cons que ça fait rire.

L’agence de com, c’est tout blanc dedans. Immaculé comme le haut du Fujiyama, et précieux comme le haut de mon pyjama que j’évoque ici uniquement à titre de renfort pour cause de rime en amas. Tout est blanc dans les open spaces : les tables, les ordis, les meubles…  Y neigerait que ça se verrait même pas.

Les gens sont tous très cool. Ils s’habillent comme chez eux, ils écoutent de la musique, ils se parlent sur facebook, ils boivent des coups le soir, ils font des trucs ensemble en-dehors, ils font les cons…

Mais attention, derrière la façade se cache une organisation redoutablement medefique ou parisotesque. Hiérarchie classique en pyramide, avec un boss mâle dominant en haut et raréfaction de la gent féminine dès le premier niveau. Et pour les rameurs de soute : pression sournoise, évolution inexistante, avenir incertain, augmentations virtuelles…

Comme j’aime à le répéter, en me prenant connement pour un sage immémorial : « Que tu le veuilles ou non, ton agence tu la quitteras un jour ». Aujourd’hui, je viens d’apprendre qu’une grande source de chiffre d’affaires de la mienne va se tarir définitivement dans pas très longtemps. 

Jusque-là, tout va bien : mon badge valide toujours l’ouverture de la porte. J’adore mon job. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s